Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Via de la Plata
Paysages enchantés sous un ciel de plomb aujourd’hui

Paysages enchantés sous un ciel de plomb aujourd’hui

Réveil tôt un peu avant 6:00, il faut dire qu’hier soir nous étions au lit à 20:00 bien couverts de deux ou trois couvertures. L’humidité rafraîchissant encore plus la maison. Mais la nuit est comme souvent sur les chemins excellente, pas d’insomnie qui résiste aux belles journées de marche et de plein air !

Nous étions au garde à vous devant le bar à 7:00 et après le café au lait et les toasts de pain grillés équipés pluie et nuit, nous démarrons notre journée de pèlerins 

Il pleut,  ce n’est pas très fort et la température est plus douce du coup

Il pleut, ce n’est pas très fort et la température est plus douce du coup

Le chemin de terre démarre sur la droite juste avant une station service et nous allons marcher entre des pâturages clos. 

Nous longeons un immense troupeau de moutons gardés par deux énormes bergers que nous identifions comme des bergers d’Anatolie.

ils étaient sortis du pâturage et en nous voyant l’un est retourné auprès du troupeau en se glissant sous la clôture tandis que l’autre nous a suivi de loin en aboyant jusqu’à ce que Jean-Louis se retourne et lui dise d’aller s’occuper de ses moutons 

Nous sommes dans le parc naturel de Cornalvo 

J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km
J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km
J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km

Nous passons sur une autre zone où l’herbe est plus rase, toujours des chênes verts et des chênes lièges mais Jean-Louis aperçoit des vaches et qu’elles belles bêtes avec des cornes immenses 

Il y a les vaches noires avec d’immenses cornes blanches bien horizontales, les veaux et quelques taureaux 

là il est moins serein mon Jean-Louis et je reste derrière lui sans faire de gestes brusques, alors les photos ...

J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km

Nous avons même croisé un genêt qui commence à fleurir 

J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km
Nous retrouvons nos petits chênes

Nous retrouvons nos petits chênes

Chaos de granits

Chaos de granits

Plus loin ce sont des chevaux qui paissent en liberté dans une zone clôturée, l’entree et la sortie se fait sur des traverses rondes sur un fossé que les animaux ne peuvent pas franchir et que nous passons avec prudence. Nous en trouvons chez nous aussi dans les Pyrénées.  Ce sont des passages à faune ou passage canadien.

 

J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km
J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km

En tenue d’escargot, tenue caractéristique du pèlerin, bien choisir sa cape au risque d’être aussi mouillé dessous qu’en dessus. Moi, j’ai une cape extraordinaire, légère qui m’a été offerte par mes anciens collaborateurs et amis.  Certains devraient se  reconnaître 😜

J12: d’Aljucen à Alcuéscar pour 19,2km au final autour de 20km

Nous avançons très bien et à 11:00 tenailles par la faim,  nous décidons de faire notre pause pique nique. Il faut dire que nous avons attaqué tôt, certes, fait une pause orange à 9:30 mais comme en plus un rayon de soleil arrive à percer les nuages gris, et que l’endroit est agréable pourquoi pas ? Aucun horaire ne nous contraint.

Et même un bout de ciel bleu
Et même un bout de ciel bleu
Et même un bout de ciel bleu

Et même un bout de ciel bleu

Le chemin est très bien balisé et c’est sur une large voie de sable compacté que nous approchons tranquillement d’Alcuescar. L'humidité  ne doit pas faire de bien à Jean-Louis qui a mal au dessus de son pied droit et au genou. 

Nous débouchons sur l’avenue de l’Extremadura et sur la droite se trouve l’auberge au sein de la communauté des frères esclavas de Maria y de los pobres.

A l’entrée, un monsieur nous accueille il est 13:00 et nous avons fait 20km

Nous remplissons les formalités d’usage et ressortons aussitôt pour aller boire un coup et profiter du wifi d’un bar du village 

Les frères se reposent tout est fermé de 14:00 et 16:30, puis nous rentrerons nous laver.

A 18:45, nous pourrons assister à l’office, puis nous dînerons d’un repas frugal avec eux.

Extinction des feux à 21:00

Demain nous ne pourrons pas sortir avant 8:00, une étape de 26km nous attend mais c’est facile d’apres le monsieur qui nous a accueilli.

A chaque jour...

L’arrivee sur Alcuéscar, des oliviers et un oranger, des figuiers dans les vignes et l’auberge
L’arrivee sur Alcuéscar, des oliviers et un oranger, des figuiers dans les vignes et l’auberge
L’arrivee sur Alcuéscar, des oliviers et un oranger, des figuiers dans les vignes et l’auberge
L’arrivee sur Alcuéscar, des oliviers et un oranger, des figuiers dans les vignes et l’auberge
L’arrivee sur Alcuéscar, des oliviers et un oranger, des figuiers dans les vignes et l’auberge

L’arrivee sur Alcuéscar, des oliviers et un oranger, des figuiers dans les vignes et l’auberge

Commenter cet article