Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovir
Publié dans : #Camino Sanabres
Belle journée en mode ballade tranquille, les montagnes blanches en ligne de mire.

Belle journée en mode ballade tranquille, les montagnes blanches en ligne de mire.

Ce matin, le bar Palacio ouvre à 8:00 pour y prendre notre petit déjeuner. L’auberge est équipée mais la cuisine en bas est très froide, seul l’etage possède des radiateurs branchés, en bas ils sont tous disjonctés et le compteur est bouclé. Le petit déjeuner coûte entre 2,50 et 3,00€ par personne. Il se compose d’une boisson chaude et le plus souvent de deux grandes tranches de pain grillé avec une ou deux doses de 10gr de beurre et une ou deux doses de confiture. Rien de folichon mais suffisant pour bien démarrer la journée.

J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km

Puis c’est parti en direction de Mombuey, ville de 440 habitants dans laquelle nous trouverons une pharmacie, des restaurants et qui sait, peut être des vêtements techniques.

Le soleil brille, mais les flaques sont encore gelées. Au loin, les montagnes blanches et plus près de nous, des petits chênes comme les nôtres aux troncs couverts d’une mousse qui leur donne cet aspect si minéral.

J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km
J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km

Mombuey n’est pas une très jolie ville mais sa pharmacienne efficace nous permet de renouveler notre stock de drogues anti douleurs et anti allergie : paracetamol, ains, Nasonex, j’ai même eu le modèle original made by MSD !

Mais aussi crème solaire car si la température reste fraîche, le visage rougit.

Il est encore tôt et nous traverserons 4 petits villages avant Asturianos la ville étape, normalement il y aura des bars dans deux d’entre eux. Normalement...

Nous nous contentons de chocolat chaud et d'une excellente part d’omelette bien dodue chacun avant de repartir. 

J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km
J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km

Nous cheminons dans un joli bois, sur un sentier agréable aux pas et en levant la tête, je vois au milieu de la route, de profil, sur toute la largeur, la tête tournée vers nous aussi grand qu’un cheval, un magnifique et majestueux cerf. Il reprend tranquillement son chemin suivi par un autre plus petit et un jeune.

Plus loin, dans un champ sur la droite, nous en voyons deux autres en train de brouter.

Tout est si calme, nous sommes seuls et rien ne les dérange. 

J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km
En cherchant un peu vous verrez deux cerfs en train de brouter

En cherchant un peu vous verrez deux cerfs en train de brouter

Le premier petit village est Valdemerilla il y a une centaine d’habitants et rien, le suivant Cernadilla 160 âmes, nous n’avons pas vu le bar, ensuite San Salvador de Palazuelo où devrait se trouver un bar et une jolie petite albergue, rien vu puis Entrepeñas du même ordre de grandeur sans service. 

Cette succession de village est sur 17 km et nous n’avons vu personne, sur les petits bouts de petites routes goudronnées pas une voiture.

Nous avons croisé à nouveau la voie ferrée en construction et nous soupçonnons que les jolis tronçons bien goudronnés dans les mini villages sont dus à ces travaux.

J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km
J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km
Un pont au dessus de la voie ferrée en construction que nous croisons et qui détourne parfois notre camino

Un pont au dessus de la voie ferrée en construction que nous croisons et qui détourne parfois notre camino

Nous sommes à Astuvers 4:00, Astorianos n’est pas bien grand non plus. En arrivant, une dame est installée sur un banc, elle nourrit un petit cochon tout rose au biberon. Près d’elle se tient un Fox Terrier qui s’approche de nous en grognant. 

Il défend le petit cochon, ce dernier a été rejeté par sa maman et a mal à un pied et il est élevé avec le chien qui l’a pris en affection et le défend.

J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km

L’auberge se trouve à la sortie du village, contre le centre de sport, il y a aussi collé un bar tenu par une dame.

ce soir encore nous serons seuls.

Le bar est bien chauffé avec un poêle à granulés, notre auberge est un bâtiment en métal comme le centre multiportivo. Nos sanitaires, eux, ne sont pas chauffés, ouf, nous avons de l’eau chaude et de la pression mais nous ne nous éternisons pas et la lessive va ce soir encore se réduire au minimum.

La dame nous a allumé le petit radiateur à bain d’huile dans le dortoir et nous a donné deux belles couettes et une grosse couverture pour Jean-Louis.

J’ai un bon duvet mais lui n’a voulu emporter qu’un sac à viande en flanelle et même si c’est un peu plus chaud que du coton, ici c’est très insuffisant 

Fort heureusement, étant souvent quasiment seuls, il réquisitionne toutes les couvertures disponibles et dort sous 3 à 4 couvertures bien lourdes. Les températures nocturnes passent sous zéro degré !

 

J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km
J33: de Rionegro Del Puente à Asturianos en théorie 27km, aujourd'hui nous finissons à 29km
Autour du centre, des petites chèvres sont attachées à un piquet et broutent une belle herbe. Pour vous donner un ordre d'idée de l’environnement du village

Autour du centre, des petites chèvres sont attachées à un piquet et broutent une belle herbe. Pour vous donner un ordre d'idée de l’environnement du village

Nous descendons dîner en bas du village chez Carmen et nous nous sommes régalés, elle nous a proposé une soupe de lentilles et des maquereaux frais grillés à la plancha 

Quel plaisir de manger du poisson frais ! 

Bonne nuit à tous 

Commenter cet article