Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Japon Shikoku
Une journée urbaine

Une journée urbaine

Ce matin, nous avons eu un petit déjeuner à la hauteur du lieu et il y avait le Natto bien sûr, incontournable des petits déjeuners. La dame nous a gentiment proposé de l’échanger contre un yaourt, ce que nous avons accepté avec plaisir.

Un chouette Ryokan : Uroko-rō
Un chouette Ryokan : Uroko-rō
Un chouette Ryokan : Uroko-rō

Un chouette Ryokan : Uroko-rō

Nous voici donc partis pour le temple 18 Onzanji. Nous y arrivons avec un groupe de pèlerins, c’est l’occasion de suivre les m’entras avec eux. Ils le rythment avec des bambous ou des planchettes. Ils font aussi sonner des clochettes. 
Ce temple est très concentré avec comme toujours face au portail le temple principal et à sa droite le temple de Daichi.

Devant chaque temple, l’armoire vitrée où brûlent les bougies et le réceptacle pour les 3 bâtonnets d’encens. Il faut monter quelques marches pour accéder aux urnes pour les osame fuda et les boites aux offrandes monétaires.

Il y a aussi un bourdon devant chaque temples en plus du gros à l’entrée principale.

Sans oublier l’espace où se purifier avec ses petites louches, parfois modeste, d’autres fois plus orné où travaillé mais avec toujours une eau très claire qui coule et des petites serviettes blanches où secher les mains

 

Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18

Aujourd’hui on a marché dans une succession de villes, zones résidentielles, commerciales, de centre ville, zones commerciales péri urbaines, zones périphériques et ce qui nous a surpris à part dans les hyper centre, c’est la présence partout de jardins potagers ou de zones maraîchères non clôturées, bien entretenues et non saccagées ou pillées.

Il y a un vrai respect de propriété d’autrui.

Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18

Nous avons traversé beaucoup de rivières, longé les canaux d’irrigation dans lesquels nagent des bans de petits poissons. L’eau est Limpide.

Il y a peu de poubelles à l’extérieur, c’est un jeu de piste pour en trouver et déposer nos restes de pique nique, ils pratiquent le tri avec serieux.

Tri sélectif et les Rivieres
Tri sélectif et les Rivieres
Tri sélectif et les Rivieres
Tri sélectif et les Rivieres
Tri sélectif et les Rivieres

Tri sélectif et les Rivieres

Pour notre déjeuner, nous avons fait nos courses au seven eleven. Nous avons pris un café pour 100 yens pièce (me semble t il), bref très peu cher. Il y a un espace bar près du point chaud, il suffit d’aller payer ce qu’on veut et se servir.

Incroable tout ce que l’on y trouve à manger, espace traiteur, des gadgets, des produits de soin, de beauté, papeterie,... et ATM pour retirer sans soucis les yens.

Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18

Nous avons piquniqué dans un petit parc face à un temple où se trouvait aussi des toilettes. 
Nous avions une belle salade complète, un yaourt à boire, un morceau de cake pour Jean-Louis et un Dorayaki pour moi (qui a vu les délices de Tokyo sait ce que c’est, pour les autres c’est un peu comme un pan cake épais fourré de pâte de haricot rouge, cette pâte ressemble à de la crème de marron) 

Parés à repartir

Pique nique dans un parc
Pique nique dans un parc

Pique nique dans un parc

Le temple 17 Idoji nous a ramené à Tokushima. La première petite boucle est faite à partir du 18, nous commencerons à descendre et au 23 nous serons au bord de l’ocean

Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18

Vers 16h30, nous arrivons à notre Minshuku Chiba, dans une zone très calme, à deux pas du temple 18. 
Le propriétaire est absolument charmant, tout sourire. Il nous montre notre chambre, les futons sont prêts mais pliés. Les toilettes extérieures, l’espace lingerie, l’espace du bain.

C’est toujours conçu de cette façon là 

Le dîner est servi à 18h, il vient nous chercher un peu avant.

Minshuku chiba
Minshuku chiba
Minshuku chiba

Minshuku chiba

Notre repas est non seulement délicieux mais il est aussi très copieux.

Jean-Louis est aux anges il y a des shashimi, soupe de pâtes , une sorte de flan avec des champignons, des légumes, des trucs bizarres un peu spongieux et un autre comme de la gelée, des tempura,  un fruit, du riz et toujours notre charmant hôte prêt à répondre à nos besoins 

Jean-Louis a préparé notre journée de demain pendant que je vous écrivais 
Bilan du jour entre 22 et 24 km...😁

Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Jour 7 : temple 16 à l’approche du temple 18
Commenter cet article
D
Le costume traditionnel va bien à Jean Louis. Il a l'air magnifique en tout cas !
Répondre
H
J'attends avec impatience les photos de la côte de bœuf de Kobé. Le reste m'intéresse moins... ????
P
Oui, je trouve aussi. Les étapes dans les ryokan, minshuku sont très agréables<br /> Nous nous habituons aux petits déjeuners japonais (sauf au Natto)