Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Japon Shikoku

Nous quittons ce matin notre temple bien tôt sans petit déjeuner mais après une excellente nuit dans notre immense chambre à pleins de tatamis. Vite en direction du Family Mart pour le petit déjeuner et l’achat du pique nique, car même si nous faisons majoritairement notre chemin sur une grande route, la numéro 56, il n’y a pas grand chose pour manger.

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Au Family Mart, nous rencontrons Jacqueline, Jackie, une française, dans nos âges, bien courageuse qui fait le chemin toute seule. Nous passerons la journée bien agréablement avec elle, et je pense même que nous allons faire un bout ensemble. Pas facile d’être toujours seul, nous avons beaucoup de chance de partager ça tous les deux.

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Quand même le bilan du jour, 31km avec 284 de D+ et 478 de D-. Le ciel est pommelé de nuages, il fait froid, c’est encore blanc au sol, un soleil timide essaiera toute la journée de nous donner un peu de chaleur.

 

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Dans une maison, à l’étage, un joli petit chien nous regarde passer, tranquillement installé entres les rideaux, sans doute posté sur une chaise ou un fauteuil en hauteur.

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Par bonheur, nous sommes entraînés vers la forêt pour un bout de moment, le temps de redescendre et de se rapprocher du niveau de la mer.

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa
J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa
J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Puis, c’est reparti pour la route, nous sommes interpellés par un monsieur depuis sa maison. Il a installé des petits coussins sur un banc devant chez lui pour permettre aux Henro de se reposer.

Il nous offre un vrai café, des clémentines, des gâteaux et j’en profite pour faire un brin de causette pour m’appliquer à faire des phrases je l’espère un minimum correctes. A ma demande, il corrige très gentiment. Cette pause a été un doux moment.

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Amusant, les informations sont écrites sur la route, les limitations de vitesse aussi. Vous ai je dit qu’ils roulaient à gauche, déroutant quand il s’agit de traverser. Je me laisse guider par Jean-Louis. J’ai déjà du mal avec la droite et la gauche, imaginez le bazar dans ma tête en situation de stress pour traverser une route !

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Un petit bout de film pour vous montrer l’ambiance dans laquelle nous avons évolué aujourd’hui.

Mais nous avons rendez vous à nouveau avec le bord de mer, d’abord traverser la rivière Iyoki qui est bien grosse proche de sa destination finale.

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Encore un gros tunnel  mais nous avons une arme supplémentaire, ce matin au Family Mart, un jeune homme est venu nous donner à chacun (à nous deux et à Jackie dont nous faisions la connaissance) une petite lumière qui s’allume en rouge et clignote pour passer dans les tunnels. Osseita, que nous avons bien étrenné toute la journée.

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

La mer à nouveau que nous avons toujours autant de plaisir à longer

J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa
J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa
J25 : du temple 37 Iwamotoji à Kuroshio chez Takahama baie de Tosa

Nous arrivons à Kuroshio, Jackie a réservé à quelques kilomètres, nous échangeons les mobiles pour se retrouver demain. 

Ce soir nous sommes bien au Minshuku Takahama. Il est tenu par un jeune couple, tout est de bon goût avec de petites attentions. Le repas est délicieux, nous sommes avec un Henro japonais de Shikoku. Il nous a déjà croisé 2 fois, je suis confuse, je ne l’ai pas reconnu, j’étais dans mon Google map semble t il... 

Vue sur la mer....
Vue sur la mer....
Vue sur la mer....
Vue sur la mer....

Vue sur la mer....

Commenter cet article