Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Japon Shikoku
J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji

Autant le dire de suite ce fut une très longue journée 35 km 653 m de D+, arrivée tardive ce soir dans notre business hôtel à 5h45 et de grosses difficultés à se comprendre et à obtenir une réservation pour demain soir. Ça se complique avec les week-ends et les fêtes.

Commençons par le commencement. Nous sommes partis tôt de notre auberge de jeunesse où finalement nous avons bien dormi.

Nous en profitons pour jeter un coup d’œil sur la ville et ses lumière depuis notre auberge perchée.

Les futons sont aérés aux fenêtres, une culotte de sumo ?

Les futons sont aérés aux fenêtres, une culotte de sumo ?

Petit déjeuner au Lawson

J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji

Sur la route du 41, nous avons été arrêté par un monsieur qui ne trouvant rien à nous offrir, m’a glissé un petit billet dans la main en insistant bien osseitai osseittai avec la crainte visiblement que je puisse refuser son don.

Puis sur la route, ce sont des étudiants qui avaient installés sur une table du thé chaud, du thé froid. Ils nous ont donné à chacun en plus deux petites balles en tissus colorées et des petits biscuits. Une très sympathique pause.

J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji

Nous faisons à nouveau le plein dans un Lawson pour notre déjeuner. Nous repartons vers le temple 41 où les gens priaient pour de bonnes récolte de riz et où aujourd’hui il est de coutume de prier pour la prospérité.

En arrivant, nous apercevons une volée de pèlerins japonais tout de blanc vêtus, c’est le week-end.

Une volée de marches plus tard, nous y voila.

Le plaisir d’une balade en forêt pour rejoindre le temple 42 Butsumokuji, dédié aujourd’hui souvent aux animaux de compagnie.

Au détour d’une petite route, nous l’a percevons sur élevé à la sortie du hameau.
En faisant signer notre cahier, à l’office, des clémentines nous sont offertes en Osseitai. 
Nous les ajoutons à notre pique nique.

J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji
J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji
J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji
J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji
J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji

Sur notre petite route, nous regardons les travaux des champs se faire, un monsieur âgé, pas de retraite je pense, à vérifier... laboure un champ de riz. Nous le saluons et continuons, soudain, nous sommes interpellés. C’est lui il court derrière nous et vient nous serrer la main en nous demandant d’apprécier Shikoku, en anglais ai-je réalisée plus tard. Et avec un de ces sourires ! Nous repartons avec des petites ailes accrochées au cœur.

Un peu plus loin, une camionnette s’arrête au bord de la route, elle est chargée de grosses clémentines, le conducteur se penche dans sa benne et ressort les bras chargés de gros fruits qu’il nous met dans les bras et repart aussi vite, il était mal garé, en nous faisant de grands signes par la fenêtre. 

J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji

Puis commencent les grandes questions sur le trajet à emprunter. En effet une partie du chemin Henro est coupée mais où, ce n’est pas bien clair.

Un petit aller retour, nous repartons sur la 31 toute entort

J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji
J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji

La montée dans les bois c’est quelque chose ! Le nez contre la montée nous sommes presque parallèles à la pente. Une chaîne longe le sentier, interdit de glisser ou de se retourner, vertige assuré mais tout la haut ! Je vous laisse regarder.

Encore des tergiversations dans le bois en descendant. A l’arrivée sur la route, nous ne sommes pas du tout où nous pensions. Gros coup au moral, nous sommes sur la descente de la 31... je n’ai toujours pas compris ce que nous avons loupé mais nous ne sommes jamais revenus sur nos pas ça c’est une certitude.

il nous reste environ 7 ou 8 km, nous ne les avons jamais fait aussi vite presque à 6 km/ heure en moyenne, arrivée à la nuit à la frontale dans notre business hôtel sans charme mais propre.

J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji

Pour corser le tout, le propriétaire parle un japonais tout emmêlé que j’ai bien du mal à comprendre. Il dégaine des fiches japonais anglais dont il ressort que nous pouvons aller dîner dehors dans un restaurant familial pas cher et qu’il s’excuse de ne pas parler anglais mais que ce n’est pas de la mauvaise volonté.

Au moins il me comprend.

Avec bonne grâce, il accepte de nous faire les réservations pour demain soir mais là encore ça se complique. Tout est complet, on se retrouve à la sortie de Ozu dans un hôtel Plaza à plus de 13000 yens sans les repas, notre logeur du soir re dégaine la fiche restaurant familial tout plein pas chers autour.

Stop on prend, le gîte est assuré on verra demain et ce soir même la tablette me joue des tours.

Dodo.

J34 : d’Uwajima à Seiyo temple 41 Ryūkoji et 42 Butsumokuji
Commenter cet article