Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Japon Shikoku
J38 : visite du temple 45 très haut perché

Bilan : 27 km 512 de dénivelé positif et l’altitude maximum était de 660 m.

blog réalisé par Jean-Louis.

Après avoir décidé et fait réserver notre Ryokan, nous avons choisi une plus courte distance pour cause de météo pluvieuse. Je ne vous montre pas le sourire de pascale en apprenant la distance à parcourir. Effectivement le dénivelé faible et la pose des sacs dans nôtre Ryokan du soir confirme la facilité de cette étape. Elle décide donc d’appeler cette journée détente, aussi nous passerons par un onsen à notre retour.

J38 : visite du temple 45 très haut perché

Nous voilà partis de notre petit hôtel fort sympathique pour le Family Mark préparer nôtre déjeuner. En route vers le temple 45 Iwayaji la brume et un petite pluie confirment notre prévision météo. 

J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché

Nous arrivons trop vite pour Pascale à 9h30 devant notre petit ryokan Hacchōzaka où nous pouvons laisser nos gros sacs puisque nous faisons une boucle pour aller voir le temple. Un accueil très agréable, la propriétaire nous annonce le passage de Jacqueline dans son établissement.

J38 : visite du temple 45 très haut perché

Le petit self de chemin est fermé pour cause de fêtes de Noel.

J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché

Nous continuons notre route allégés et d’un pas rapide. Le temps se lève et nous apercevons ces drôles de «montagnes »en forme de cigares percés de grottes et c’est là que nous voyons sur le sol l’emplacement idéal pour la photo que nous avons testé bien sûr. Nous décidons de quitter la route pour un sentier de montagne bien glissant mais tellement plus agréable, il nous amène à l’entrée du village, à 800 m du temple.

J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché

Courte distance, mais quel dénivelé et des marches qui n’en finissent pas.

J38 : visite du temple 45 très haut perché

Oufff, nous arrivons et nous retrouvons les gardiens armés de leur sabre mais pas devant la porte sur des piliers, ils nous autorisent l’entrée qui se trouve encore plus haut. Nous nous dirigeons vers le temple principal presque intégré à la colline, toute une architecture de bois, avec des portes à faux sur le vide impressionnant. Une échelle à l’écartement des barreaux dignes d’un géant nous amène à une grotte, j’en ai le vertige et je m’empresse de redescendre Pascale n’a même pas eu le temps de faire la photo. 

J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché

Sur le retour nous passons devant des cultures de thé, je sent je goûte je mâche bref rien de spécial je ne dois pas être sensible au thé, sauf que quelques instants plus tard je ressent une amertume et une brève idée de parfum enfin, c’est bien du thé. Nous filons vers notre onsen où là nous profitons d’une bonne demi-heure de « barbotage » et de détente.

J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché

Nous retrouvons nôtre hôtel très bonne adresse, et c’est Pascale qui reprend «  la plume »...

le dîner se passe dans une salle où sont dressés 5 couverts.

Nous sommes installés à côté d’un couple de japonais qui s’amusent de notre maladresse à manger les udons. Ces grosses pâtes, le monsieur nous fait comprendre qu’il faut les aspirer.

Il nous donne deux petites cartes, des amulettes. Il est bouddhiste et est grand prêtre dans une ville de Honshu que je n’ai pas bien saisi.

Nous nous retrouverons demain au petit déjeuner, j’essaierai d’en savoir plus, il nous a donné son mobile afin de lui rendre visite.

J38 : visite du temple 45 très haut perché
J38 : visite du temple 45 très haut perché
Commenter cet article
F
Reportage du jour très vivant à quatre mains, vous faites vraiment la paire ! Quel bonheur de vous suivre chaque jour dans votre périple, et vos récits et photos nous éclairent et nous initient à la culture et aux paysages d’un pays qui fait rêver, ce qui est bien agréable. J’admire toujours votre détermination quels que soient les aléas du parcours, de la météo ou de l’organisation un peu compliquée par les Fêtes de Noël. En tous cas, l’esprit de Noël semble plus présent sur votre île que dans le climat social français qui gagnerait à s’inspirer de la bienveillance et du zen japonais
Répondre
P
Bonjour<br /> <br /> Tu as bien raison nous avons quelques leçons de courtoisie et quelques valeurs à apprendre ! Bon il est clair que nous ne faisons qu'effleurer les choses mais quand meme<br /> Nous avons fait une nouvelle rencontre intéressante hier soir mais je continuerai ce soor<br /> Bisous