Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Camino Mozarabe

Après un dîner en ville qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable malgré une bonne salade, nous sommes retournés dormir chez nos petites sœurs. 
Nous prenons le chemin à 7h, la religieuse qui nous a accueillis gentiment viens nous saluer et nous souhaiter un bon camino. 
Le sac est bien un peu lourd ce matin mais nous sommes heureux de partir.

Nous quittons notre chambrette, dernière photo devant la place de la cathédrale et en avant dans les ruelles calmes d’Almeria
Nous quittons notre chambrette, dernière photo devant la place de la cathédrale et en avant dans les ruelles calmes d’Almeria
Nous quittons notre chambrette, dernière photo devant la place de la cathédrale et en avant dans les ruelles calmes d’Almeria

Nous quittons notre chambrette, dernière photo devant la place de la cathédrale et en avant dans les ruelles calmes d’Almeria

Pas longtemps en avant, un café nous stoppe en chemin pour notre petit déjeuner, café au lait, toasts pain et tomate pour Jean-Louis, pain beurre pour moi, un bon jus d’orange frais et ce coup ci nous y sommes.

Ah tiens nous voyons passer le couple de pèlerins belges que nous avions rencontré hier lorsque nous sommes revenus voir Nely et Umberto au rendez vous de 19h à la cathédrale.

Nous ne devrions pas beaucoup nous voir ils vont beaucoup plus vite que nous et font une étape plus longue dès le 1er jour. C’est Robert et Christiane. Ils s’arrêtent à Grenade et font un autre truc, je n’ai pas bien capté, il est question de pont suspendu et de chemin à flan de falaise.

Premier petit déjeuner et l’incontournable café con lèche

Premier petit déjeuner et l’incontournable café con lèche

C’est parti pour une montée douce et continuelle jusqu’à la sortie d’Almeria, nous marchons sur une rambla, espace piéton arboré et longeons des pistes cyclables. Ici aussi les trottinettes électriques ont envahi l’espace public.

Rambla et piste cyclable pour quitter la ville
Rambla et piste cyclable pour quitter la ville

Rambla et piste cyclable pour quitter la ville

Nous descendons ensuite sur Huercal de Almeria mignon petit village en train de se parer pour la fête.

 

Pause café à Huercal de Almeria
Pause café à Huercal de Almeria
Pause café à Huercal de Almeria

Pause café à Huercal de Almeria

Puis nous allons marcher dans le gai d’une rivière dans lequel coule un petit ruisseau qui serpente. C’est l’autre sens du mot rambla. Nous la traverserons de nombreuses fois jusqu’à Rioja, notre étape finale du jour.

Bien sûr nous finissons par mouiller nos pieds car c’est parfois trop large et trop profond pour qu’on puisse y couper.

A Pechina nous prenons un temps pour déguster les oranges et les clémentines achetées hier sur le marché.

Un vrai régal, les fruits sont juteux à souhait et très savoureux.

Pechina et sa jolie place
Pechina et sa jolie place
Pechina et sa jolie place

Pechina et sa jolie place

Un toutou triste gardien d’une oliveraie sur notre chemin

Un toutou triste gardien d’une oliveraie sur notre chemin

J’ai pour me guider outre le pdf mis à jour très régulièrement l’association du camino le guide de Gérard Du Camino et je suis très impressionnée par la qualité des explications ! 
Le long de notre rambla, nous voyons des champs d’oliviers et des orangers 

Champ d’Olivier et d’agrumes

Champ d’Olivier et d’agrumes

Une pompe

Une pompe

Puis après le pont nous obliquons pour rejoindre Rioja, la fin de la balade du jour.

J’ai un peu mal au pied droit, j’ai pourtant porté mes chaussures pendant toute une semaine avant le départ pour « les faire » mais ce n’est pas suffisant.

Les bains de pied m’ont fait du bien néanmoins.

Jean-Louis est content car il semble qu’il ait réussi à bien régler son sac à dos ; mais je vous avoue qu’en marchant nous avons discuté de ce que nous pourrions renvoyer à Muret pour alléger le sac.

Quelques images du jour
Quelques images du jour
Quelques images du jour
Quelques images du jour
Quelques images du jour

Quelques images du jour

A Rioja nous arrivons pile poil pour déjeuner vers 12h45 et justement dans le bar du village on nous propose une assiette de poissons grillés, avec ceci le jeune homme du bar nous donne une poignée de fèves fraîches cueillies le matin même. C’est excellent, le poisson est très frais et délicieux, imaginez le bonheur de Jean-Louis ! Tout ce qu’il aime.

Nous finissons notre repas avec un pain au sucre et un café, puis direction le complexe sportif où se trouve l’auberge pour les pèlerins.

Ah oui, nos amis belges ont fait un stop là pendant qu’on déjeunait, ils ont pris un pot, mangé un tapas et sont repartis plus loin.

A demain

Un super déjeuner à Rioja
Un super déjeuner à Rioja
Un super déjeuner à Rioja
Un super déjeuner à Rioja

Un super déjeuner à Rioja

Jean-Louis a reçu le code pour ouvrir l’auberge comme convenu, nous avons pris notre douche, fais une lessive, tout sèche sous le soleil. 
Nous reprenons nos marques 

A l’auberge où nous reprenons nos marques
A l’auberge où nous reprenons nos marques
A l’auberge où nous reprenons nos marques
A l’auberge où nous reprenons nos marques

A l’auberge où nous reprenons nos marques

Commenter cet article
H
Culinairement ça s'annonce sympa...😁
Répondre
P
Oui mieux que nous le pensions