Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Plata 2022

Notre petite Albergue d’Aldea fut une bonne étape, ce matin réveil à 5:30 par un anglais quarantenaire vivant à Cahors. Bon ça nous va l’étape est moyennement longue et plus tôt nous serons à Caceres mieux ce sera. Notre autre colocataire est aussi anglo-saxon plus âgé et plus débonnaire se met aussi en branle et sera le dernier à partir. 

Départ vers 6:30 après un petit déjeuner acheté la veille dans la bien achalandée tienda du village, les bars n’ouvrent pas avant 8:30
Départ vers 6:30 après un petit déjeuner acheté la veille dans la bien achalandée tienda du village, les bars n’ouvrent pas avant 8:30
Départ vers 6:30 après un petit déjeuner acheté la veille dans la bien achalandée tienda du village, les bars n’ouvrent pas avant 8:30

Départ vers 6:30 après un petit déjeuner acheté la veille dans la bien achalandée tienda du village, les bars n’ouvrent pas avant 8:30

Le ciel se teinte de rose, nous suivons un temps notre camarade puis il nous sème, nous sommes sur un chemin sableux fort agréable à suivre. 

Ce sera notre sympathique chemin du jour, à droite puis à gauche de la nationale. La beauté des paysages rencontrés nous feront oublier le vrombissement des automobiles et des calomnions. 

Baignes de la lumière rose du matin
Baignes de la lumière rose du matin
Baignes de la lumière rose du matin
Baignes de la lumière rose du matin
Baignes de la lumière rose du matin
Baignes de la lumière rose du matin

Baignes de la lumière rose du matin

Nous retrouvons les troupeaux de veaux élevés sous leur mère et les petits qui se régalent du lait de leur maman. Scènes bucoliques.

Troupeaux de vaches et veaux sous leur mère
Troupeaux de vaches et veaux sous leur mère

Troupeaux de vaches et veaux sous leur mère

Ce n’est pas la même plata que celle que nous avions connu en hiver douchés en permanence mais nous retrouvons avec bonheur les cubes de granit disposés pour nous permettre de passer les gués. 

Plus d’eau les cubes animent les gués secs
Plus d’eau les cubes animent les gués secs
Plus d’eau les cubes animent les gués secs
Plus d’eau les cubes animent les gués secs

Plus d’eau les cubes animent les gués secs

Puis nous traversons l’aérodrome déserté sous un doux soleil qui éclaire de sa lumière chaude tout autour de nous sans nous griller aujourd’hui. Les températures sont douces. 

Un bel arbre baigné du soleil du matin et traversée de l’aérodrome
Un bel arbre baigné du soleil du matin et traversée de l’aérodrome
Un bel arbre baigné du soleil du matin et traversée de l’aérodrome
Un bel arbre baigné du soleil du matin et traversée de l’aérodrome

Un bel arbre baigné du soleil du matin et traversée de l’aérodrome

Nous faisons une pause bienvenue au bord d’un abreuvoir auprès duquel sont posés une table et de solides bancs en pierre. Tout va bien, le temps est idéal, l’étape est agréable, nous avons réservé dans une sympathique pension sur I’une des plus belles places de Caceres, chez une amie de Michel Cerdan.

Pause près d’un abreuvoir
Pause près d’un abreuvoir

Pause près d’un abreuvoir

Nous arrivons à Valdesador après avoir rencontré un vaillant cycliste et sa belle barbe qu’il a laissé pousser suite à un pari avec ses amis de son groupe militaire lorsqu’ils avaient enfin eu le droit de laisser la barbe et quelques 50 ans après il est le seul à avoir tenu sa promesse et doit à présent résister à Epouse qui voudrait la lui voir couper ! Ce serait dommage !

Le pont romain en arrivant sur Valdesador
Le pont romain en arrivant sur Valdesador
Le pont romain en arrivant sur Valdesador

Le pont romain en arrivant sur Valdesador

 Aldesador une autre de ces petites villes crée dans les années 60 par Franco pour peupler cette Extramadure et y développer l’agriculture. Toujours un peu sur la même urbanisation avec son église blanche et son clocher tour élancé, les places, tiendas et bars bien organisés avec des allées pédestres.

Moi je vous dis que ces petits villlages d’un peu plus de 600 âmes vont avoir un vrai regain d’intérêts car pensés à dimension humaine. 

Nous passons en entrant dans le village devant l’auberge où nous nous étions arrêtés il y a 3 ans non sans un brin de nostalgie. Une dame la nettoie et nous laisse jeter un coup d’œil.

Même si la plata du jour ne ressemble en rien à celle d’alors, rincés de flotte nous n’avons pas vécu le même chemin ni vu les mêmes choses.

L’auberge municipale de Valdesador
L’auberge municipale de Valdesador

L’auberge municipale de Valdesador

La place de l’église
La place de l’église
La place de l’église

La place de l’église

Nous allons faire des petites courses pour notre pique-nique dans une nouvelle tienda qui a ouvert un petit hôtel de charme depuis début mai. Tout est charmant du magasin bien agencé, à sa terrasse fleurie extérieure, la terrrasse intérieure et ne parlons pas du patio autour des chambres au design simple et épuré. 

Dans le patio, des chaises longues invitent au repos devant une petite piscine.

Si vous voulez un break cocoon dans votre pèlerinage c’est certainement un lieu idéal, la propriétaire est charmante !

Une belle adresse à Valdesador tienda et hôtel de charme
Une belle adresse à Valdesador tienda et hôtel de charme
Une belle adresse à Valdesador tienda et hôtel de charme

Une belle adresse à Valdesador tienda et hôtel de charme

Nous avançons vers Caceres que nous apercevons de très loin, c’est aride et nous trouvons un abri contre l’entrée du grande propriété pour nous abriter du vent. La température reste clémente, le ciel bien dégagé mais le vent souffle. Le propriétaire passe en grosse voiture mais nous invite à rester là a l’abri. Nous voyons passer des cyclistes, quelques joggueurs, notre pèlerin anglais de Cahors et des alouettes. 

Bientôt Caceres pause pique-nique
Bientôt Caceres pause pique-nique
Bientôt Caceres pause pique-nique
Bientôt Caceres pause pique-nique
Bientôt Caceres pause pique-nique

Bientôt Caceres pause pique-nique

L’entrée dans la ville est longue par une zone de bâtiments industriels. En chemin nous faisons un stop à la Cueva de Maltravieso où nous avons été remarquablement accueillis par un homme cultivé. Visite gratuite du petit musée, d’une reproduction, passage d’un film explicatif d’une dizaine de minute et visite virtuelle de cette grotte découverte en 1951, dnenviron 2000m2 de 100m de long habitée depuis le paléolithique moyen. Lieu à ce jour au monde ou se trouvent les plus anciennes représentations artistiques. Dessins de mains probablement faites par Neanderthal. 

Nous avons adoré nos échanges avec ce monsieur chagriné par tout ce que cette fichue COVID a paralysé. 

Espagne où tant de choses sont aussi encore à découvrir. Il y a 3 grottes dans le secteur.

La grotte de Maltravieso
La grotte de Maltravieso
La grotte de Maltravieso
La grotte de Maltravieso
La grotte de Maltravieso
La grotte de Maltravieso

La grotte de Maltravieso

Puis nous filons vers la plaza Mayor où se trouve notre pension Carratero et sur notre route un mini détour par la poste pour renvoyer le léger surplus dont nous devrions pouvoir nous passer sans être pénalisé dans la suite du parcours. Je dois aussi mentionner la bienveillance des agents très aidants dans ces démarches. 

Arrivés après un détour à la poste
Arrivés après un détour à la poste

Arrivés après un détour à la poste

Notre aimable pension idéalement située
Notre aimable pension idéalement située
Notre aimable pension idéalement située
Notre aimable pension idéalement située

Notre aimable pension idéalement située

La grande étape de l’avant veille a coûté cher aux jambes de Jean-Louis, chaleur et poids lui ont fait claquer pleins de petits vaisseaux, donc nous essayons des compresses glacées, nous avons réussi à trouver des manchons de compression et un spray rafraîchissant. Objectil 2 atteint à Caceres.

Nous avons aussi décidé de revenir aux urgences de la ville, hélas ce n’est pas l’hôpital et le médecin qui est de garde est un aimable docteur de famille, je vous passe le temps perdu à comprendre avec mon nom, celui de mon mari et mon prénom comment me retrouver dans les arcanes des administrations ( ça a bien du prendre 2 h pour enfin le retrouver et valider que j’étais bien européenne). Nous sommes ressortis avec une simple prescription de, … Voltarene en effet plus dosé en Espagne qu’en France mais qu’un pharmacien aurait pu me délivrer en moins de 5 mn. Bref, j’ai quand même eu une prise tension, un examen clinique bien complet et pour lui c’est purement musculaire mais si j’ai d’autres symptômes, il faudra que j’aille aux vrais urgences à l’hôpital. Comme nous avions fait en fait à Cordoue. 

J’ai passé une bonne nuit petite étape, on va faire très attention. 

Visite aux petites urgences de la ville

Visite aux petites urgences de la ville

Nous avons tout de même pu profiter de cette belle ville, un incontournable inscrit au patrimoine de l’Unesco.

De magnifiques et austères maisons, l’église San Francisco Javier d’où nous avons pu découvrir la ville de haut.

Nous sommes passes acheter des gâteaux aériens au couvent dont nous nous sommes régalés assis en contemplant la tour des cigognes et le bâtiment aux fenêtres géminées ainsi que le musée d’art contemporain.

Hier soir la ville était illuminée, nous avons goûté au plaisir de traîner sur la belle plaza Mayor à la douceur du soir 

Mon Dieu ici aussi, il faudra revenir. Nous avons un bon logis !

Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici
Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici

Vieille ville magnifique les photos ne lui rendent pas toute sa grâce juste pour vous donner envie de venir flâner ici

La ville éclairée
La ville éclairée
La ville éclairée

La ville éclairée

Commenter cet article