Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Plata 2022

Hier soir tres agréable dîner communautaire préparé par la discrète Loli. Pour mettre la table, débarrasser tout le monde a mis la main à la pâte. Nous étions une douzaine attablés, un anglais Steven au merveilleux accent, un brésilien et 3 Français en goguette (comme 3 gars en vadrouille lâchés dans la nature) sont les nouveaux qui se sont ajoutés à Igor, Tadeus, Miguel et Pilar et notre nouvelle camarade hollandaise dont je n’arriverai à intégrer le prénom  que lorsque je le lui aurai fait écrire. C’est un prénom en F qu’avec des consonnes. Notre petite famille du chemin.

Filiberto a fait une petite vidéo pour l’équipe du camino Mozarabe et de la Plata, surtout pour Michel et Jonathan. Tous les deux de loin ( ils sont à Paris) nous ouvrent les cœurs des gens là où ils sont passés ! 

Belle étape en demi pension. Très bon repas, dégustation de Malvasia blanc sec et très légère pétillante, Tempranillo rouge puissant que Jean-Louis a adoré bref ne passez pas à côté.
Belle étape en demi pension. Très bon repas, dégustation de Malvasia blanc sec et très légère pétillante, Tempranillo rouge puissant que Jean-Louis a adoré bref ne passez pas à côté.
Belle étape en demi pension. Très bon repas, dégustation de Malvasia blanc sec et très légère pétillante, Tempranillo rouge puissant que Jean-Louis a adoré bref ne passez pas à côté.
Belle étape en demi pension. Très bon repas, dégustation de Malvasia blanc sec et très légère pétillante, Tempranillo rouge puissant que Jean-Louis a adoré bref ne passez pas à côté.
Belle étape en demi pension. Très bon repas, dégustation de Malvasia blanc sec et très légère pétillante, Tempranillo rouge puissant que Jean-Louis a adoré bref ne passez pas à côté.

Belle étape en demi pension. Très bon repas, dégustation de Malvasia blanc sec et très légère pétillante, Tempranillo rouge puissant que Jean-Louis a adoré bref ne passez pas à côté.

Ce matin nous réussissons à prendre le chemin à 6:45. Lorsque nous sommes arrivés au petit déjeuner, il y a déjà là le brésilien et la hollandaise. Surprenant, il y a de tout : pain, beurre, confitures, jus, thé, eau mais pas de café ni de lait. Très surprenant en Espagne. Nous aurons l’explication plus tard, en chemin quand Filiberto nous appellera pour s’excuser milles fois c’est un oubli ! Il nous demande de relayer toutes ses excuses auprès de nos camarades extrêmement vexé et désolé de cet oubli.

Nous assistons à notre spectacle favoris lever de soleil après une belle nuit étoilée
Nous assistons à notre spectacle favoris lever de soleil après une belle nuit étoilée
Nous assistons à notre spectacle favoris lever de soleil après une belle nuit étoilée
Nous assistons à notre spectacle favoris lever de soleil après une belle nuit étoilée

Nous assistons à notre spectacle favoris lever de soleil après une belle nuit étoilée

Le soleil nous fait son show avec sa lumière chaude du matin. Nous longeons une ancienne voie ferrée dans la campagne cultivée de céréales. Loin devant, un pèlerin marche, nous ne le rattraperons jamais. 

La lumière du matin une pure merveille sans triche aucune
La lumière du matin une pure merveille sans triche aucune
La lumière du matin une pure merveille sans triche aucune

La lumière du matin une pure merveille sans triche aucune

Une ferme, les chiens veillent sur les moutons encore dans leur enclos
Une ferme, les chiens veillent sur les moutons encore dans leur enclos
Une ferme, les chiens veillent sur les moutons encore dans leur enclos

Une ferme, les chiens veillent sur les moutons encore dans leur enclos

Nous arrivons à Villanueva de Campean où nous avions fait étape avec Jack et Rinie il y a 4  ans.

L’albergue municipale est encore fermée, en cours de réparation. Sa remise en route ne saurait tarder. 

Normalement un bar, le bar de la via de la plata est ouvert à partir de 8:30. Nous y sommes à la bonne heure. Une ancienne du village qui passe par là nous invite à y aller. C’est fermé, elle nous dit de sonner comme nous n’osons pas trop, elle fait mine de venir le faire. Comme elle est quand même pas trop solide sur ses jambes, pas de prise de risque, c’est mieux si je gravis les petites marches, évite la table, les chaises et si je sonne moi même. Personne, silence. Soudain l’abuela se souvient, asseyez vous là et attendez, ils sont allés amener la petite à l’école. Ils vont revenir dans moins de 5’. Nous obtempérons et nous avons bien fait car le jeune couple est arrivé dans l’instant qui a suivi. Nous avons ainsi pu avoir notre bon café con lèche et deux petits gâteaux pour repartir du bon pied. 

Ce sont eux qui sont propriétaires de la petite auberge privée qui vient s’ouvrir depuis un mois. Ils ont aussi repris ce bar depuis peu. 

J’ai vérifié avec elle ils sont sur Gronze et sur Ninja Camino. Ils leur reste à se faire référencer sur camino de la Plata. 

Plus tard dans le village, un autre monsieur nous a fait pleins d’éloges sur eux et leur auberge très bien tenue. Très bon à savoir. Après la mamie qui nous a mis une gentille pression, le monsieur du village et l’agréable impression qu’ils nous ont faite, je suis à peu près certaine que vous pouvez y aller tranquillement. 

Le bar de la Plata propriétaires de la petite auberge privée
Le bar de la Plata propriétaires de la petite auberge privée

Le bar de la Plata propriétaires de la petite auberge privée

De l’église du village, il ne reste que le mur clocher. Le corps du bâtiment moderne manque singulièrement de charme. 

Sur le clocher la cigogne et à côté de l’église la posada où Jack et Rinie avait dormi et surtout où ils avaient complotés avec la propriétaire pour faire toute une installation pour fêter les 70 ans de Jean-Louis ! 

C’est émouvant de retrouver ces lieux où nous avons de si bons souvenirs. 

L’église et la posada
L’église et la posada
L’église et la posada
L’église et la posada

L’église et la posada

Nous ne traverserons pas d’autres villages avant Zamora. Notre paysage du jour est fait de champs de céréales et de tournesols qui semble-t-il remplacent progressivement les vignes.

Nous avons la nette impression qu’il y a moins de vignes qu’il y a 4 ans. Nous nous étions arrêtés pour discuter avec des gens qui travaillaient à leurs vignes. Nous étions allés ensuite les retrouver le soir dans le chais qui se trouve juste à côté du bar de la Plata.

C’est fou en sortant du village nous avons croisé  un des gars dans son tracteur. Il nous a salué comme ils saluent aimablement les pèlerins. 

Quelques vignes bicentenaires mais de moins en moins
Quelques vignes bicentenaires mais de moins en moins
Quelques vignes bicentenaires mais de moins en moins
Quelques vignes bicentenaires mais de moins en moins

Quelques vignes bicentenaires mais de moins en moins

Sur notre chemin bien balisé des miliaires modernes nous guident jusqu’à Zamora. Nous restons essentiellement sur des chemins sableux au milieu des champs de céréales. Parfois au loin une immense ferme et en approche de Zamora une grande zone industrielle sur le côté.

Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.
Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.

Quelques vues du paysage du jour. Le ciel se couvre mais nous ne prendrons pas de pluie. Notre arrivée sur Zamora se fait sous le soleil.

En chemin un monument sur les chemins et leur volonté d’ œcuméniques
En chemin un monument sur les chemins et leur volonté d’ œcuméniques
En chemin un monument sur les chemins et leur volonté d’ œcuméniques
En chemin un monument sur les chemins et leur volonté d’ œcuméniques
En chemin un monument sur les chemins et leur volonté d’ œcuméniques
En chemin un monument sur les chemins et leur volonté d’ œcuméniques

En chemin un monument sur les chemins et leur volonté d’ œcuméniques

Zamora est aussi une très belle ville dont nous n’avions gardé aucun souvenir, si ce n’est son auberge municipale gérée par deux hospitaliers bénévoles. C’est dans une ancienne maison. Les chambres au nombre de 6 dont certaines ne contiennent que 2 lits doubles nous ont permis d’avoir une chambre pour nous deux. Quel luxe. Demain nous aurons un petit déjeuner et c’est donativo.

Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.
Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.
Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.
Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.
Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.
Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.
Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.
Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.

Nous entrons dans la ville sur le pont romain qui traverse le Douro, celui là même qui traverse le Portugal.

L’auberge se trouve très proche du pont sous une église et elle est appuyée contre les anciens remparts. Nous sommes les 3emes Pilar et la hollandaise sont déjà là, Un espagnol arrive puis Miguel et nous retrouverons Tadeus et Igor. Au final nous serons 11 dans l’auberge ce soir
L’auberge se trouve très proche du pont sous une église et elle est appuyée contre les anciens remparts. Nous sommes les 3emes Pilar et la hollandaise sont déjà là, Un espagnol arrive puis Miguel et nous retrouverons Tadeus et Igor. Au final nous serons 11 dans l’auberge ce soir
L’auberge se trouve très proche du pont sous une église et elle est appuyée contre les anciens remparts. Nous sommes les 3emes Pilar et la hollandaise sont déjà là, Un espagnol arrive puis Miguel et nous retrouverons Tadeus et Igor. Au final nous serons 11 dans l’auberge ce soir
L’auberge se trouve très proche du pont sous une église et elle est appuyée contre les anciens remparts. Nous sommes les 3emes Pilar et la hollandaise sont déjà là, Un espagnol arrive puis Miguel et nous retrouverons Tadeus et Igor. Au final nous serons 11 dans l’auberge ce soir

L’auberge se trouve très proche du pont sous une église et elle est appuyée contre les anciens remparts. Nous sommes les 3emes Pilar et la hollandaise sont déjà là, Un espagnol arrive puis Miguel et nous retrouverons Tadeus et Igor. Au final nous serons 11 dans l’auberge ce soir

Notre chambre, la cuisine
Notre chambre, la cuisine
Notre chambre, la cuisine

Notre chambre, la cuisine

Nous partons explorer la ville, beaucoup de choses sont fermées mais nous pourrons voir la cathédrales, et trois autres églises.

Les maisons riches et leur bow-window décorées, les belles places…

C’est un après midi de déambulation fort agréable dans la ville mais nous avons deux longues étapes les prochains jours donc nous mangeons quelques tapas en ville avant de rentrer rapidement. 

Demain petit déjeuner entre 6:30 et 7:30, météo clémente pour nous. Nous allons à Fontanillas de Castro et le relief est plat.

Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques
Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques
Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques
Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques
Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques
Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques
Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques

Quelques vues de l’impressionnante cathédrale très richement décorée, peinte avec des chapelles et des retables magnifiques

En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents
En vrac quelques riches façades, les pénitents

En vrac quelques riches façades, les pénitents

Le château fermé aux visites aujourd’hui
Le château fermé aux visites aujourd’hui
Le château fermé aux visites aujourd’hui

Le château fermé aux visites aujourd’hui

Église Santa Maria Magdalena
Église Santa Maria Magdalena
Église Santa Maria Magdalena
Église Santa Maria Magdalena

Église Santa Maria Magdalena

Et je vais arrêter là et vous retrouver demain.

Encore une ville qui mérite d’y revenir !

Commenter cet article