Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Nos voyages lents, Saint-Jacques, Shikoku,...

Pour vous faire partager nos voyages lents sur les chemins de Saint Jacques et tous les beaux chemins du monde...

Publié le par Pascale Aurejac Rovira
Publié dans : #Inde - Uttarakhand
À Rishikesk chez Ram, Rajni sa femme, Kanika sa fille avec Gabriel et son épouse Béryl, Frédérique, Jean-Louis et moi
À Rishikesk chez Ram, Rajni sa femme, Kanika sa fille avec Gabriel et son épouse Béryl, Frédérique, Jean-Louis et moi

À Rishikesk chez Ram, Rajni sa femme, Kanika sa fille avec Gabriel et son épouse Béryl, Frédérique, Jean-Louis et moi

Overblog ne marchant pas en Inde, j'ai publié notre voyage "touristique" sur le blog my atlas. Vous y retrouverez notre découverte de Rishikesh avec les amis de Fred qui nous ont merveilleusement accueillis puis visite du Rajasthan après notre trek avant de rentrer à Toulouse après 3 magnifiques semaines passées en Inde mais qui semblent tellement plus tellement nous avons été dépaysés...

C'est vendredi 14 octobre, Gabriel et Béryl sont arrivés hier à Rishikesh nous sommes allés les chercher à l'aéroport de Dehradun. Nous avons rendez vous ce matin à 8 h à l'agence "Red Chilli Adventure" de Rishikesh, certainement la plus ancienne spécialisée dans les trekking et connue aussi pour l'activité de rafting sur le Gange. 

Nous rencontrons notre guide Kiran, Aakash qui le secondera et Kalo, notre cuisinier népalais. C'est un minibus qui nous embarque, autour de 250 km pour rejoindre notre point de départ du trek, à 30 km/heure, il nous faudra environ 9h pour arriver (pauses et pause déjeuner comprise).

À Rishikesh, vue du Gange depuis l’agence où Kiran notre guide rempli des dernières formalités. Notre mini bus, embarquement immédiat À Rishikesh, vue du Gange depuis l’agence où Kiran notre guide rempli des dernières formalités. Notre mini bus, embarquement immédiat
À Rishikesh, vue du Gange depuis l’agence où Kiran notre guide rempli des dernières formalités. Notre mini bus, embarquement immédiat À Rishikesh, vue du Gange depuis l’agence où Kiran notre guide rempli des dernières formalités. Notre mini bus, embarquement immédiat

À Rishikesh, vue du Gange depuis l’agence où Kiran notre guide rempli des dernières formalités. Notre mini bus, embarquement immédiat

Notre camion n'est pas très rapide, mais c'est mieux car la route est par endroit bien abimée par les pluies diluviennes des moussons, parfois tout un pan de la montagne est effondré, il ne reste qu'une demi voie pour circuler, le parapet est tout proche voire même inexistant, ça fait peur, nous longeons le précipice de très prés. Tout au long de notre trajet, nous rencontrons des zones de chantiers pour l'amélioration perpétuelle de la route. 

Il y a de sacrés engins de chantiers et de petits commerces ambulants ou plus ou moins provisoires s'installent le long des travaux. 

Au début c'est surprenant de se retrouver face à des camions lors d'un rétrécissement de voie, mais toujours les coups de klaxons alertent, les appels de phare aussi et ça finit par passer et nous, nous nous habituons. 

Nous longeons le Gange, route très en travaux et assez circulante malgré tout
Nous longeons le Gange, route très en travaux et assez circulante malgré tout
Nous longeons le Gange, route très en travaux et assez circulante malgré tout
Nous longeons le Gange, route très en travaux et assez circulante malgré tout

Nous longeons le Gange, route très en travaux et assez circulante malgré tout

Nous faisons une pause café, non il faut s'y habituer, c'est pause chaï (thé noir dans lequel a infusé du gingembre broyé avec de la cardomome plus lait bouilli. Nous le prenons sans sucre, c'est bien épicé, très bon. C'est ça ou eau chaude. Kiran notre guide nous achète de l'eau en bouteille.
L'eau est un point de vigilance important, nous ne pouvons boire que de l'eau bouillie, filtrée ou en bouteille.

Le bonheur de partager avec nos enfants cette belle aventure
Le bonheur de partager avec nos enfants cette belle aventure
Le bonheur de partager avec nos enfants cette belle aventure

Le bonheur de partager avec nos enfants cette belle aventure

En chemin, nous croisons une grande statue bleue de Shiva et son temple à coté. 

Puis, nous arrivons  à Devprayag, confluence (prayag) des Dieux (dev). C'est là que se retrouvent deux rivières qui forment ici le Gange et c'est là que débute le fleuve. C'est un lieu de pélerinage important pour les indous. Nous faisons une halte pour photographier la ville et les deux rivières, une verte et l'autre brune qui se mêlent. 

Les maisons sont construites sur des paliers, autour les champs aussi sont travaillés en plateaux tout le long de la montagne, là où les hommes ont fait reculer la forêt.

Les habitations sont en terrasse, colorées comme toujours ici en Inde. Au rez-de-chaussée des magasins remplis et également très haut en couleurs, ce qui donne un ensemble plutôt agréable à voir. Bien sûr, des vaches de réforme tout le long des hameaux, sur la route contribuant encore aux difficultés de la conduite. 

La végétation est luxuriante, nous sommes à un peu plus de 500 m au départ et nous arriverons à 2000m à Chefna, point de départ de notre trek

Un immense Shiva et son temple
Un immense Shiva et son temple

Un immense Shiva et son temple

Devprayag : naissance du Gange
Devprayag : naissance du Gange
Devprayag : naissance du Gange

Devprayag : naissance du Gange

En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.
En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.
En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.
En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.
En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.
En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.
En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.
En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.

En chemin des villages colorés accrochés à la montagne. Les magasins, la végétation, les champs en paliers.

Nous faisons une pause dans un village où nous buvons encore un chai pendant que le cuisinier va faire quelques courses pour notre périple. Dans le camion, il y a en plus des tentes, des matelas, des bonbonnes de gaz, un cageot de pomme, ... 

Des collégiens en costume s'arrêtent pour nous regarder, nous sommes l'attraction du jour, ils nous interpellent en anglais et je crois que ce qui les fascine le plus, c'est Béryl. 

Pause chai où nous sommes l’attraction des collégiens qui nous interpellent en anglais
Pause chai où nous sommes l’attraction des collégiens qui nous interpellent en anglais
Pause chai où nous sommes l’attraction des collégiens qui nous interpellent en anglais
Pause chai où nous sommes l’attraction des collégiens qui nous interpellent en anglais

Pause chai où nous sommes l’attraction des collégiens qui nous interpellent en anglais

Le voyage est long, très long
Le voyage est long, très long

Le voyage est long, très long

Nous débarquons enfin vers 17h30 sur le lieu où nous passerons la nuit. Si les températures sont supérieurs à 20 degré la journée, le soir, ça se rafraichit sérieusement et il fait nuit vers 18h00. Deux horsemen, ce sont des montagnards et ils seront trois pour conduire les 4 mules et les deux chevaux qui porteront tout le matériel, se sont joints à notre équipage, tout le monde se met à l'ouvrage pour vider le mini bus, monter les deux grandes tentes sans tapis de sol : une servira de cuisine et Kalo y dormira sur une mousse, l'autre de salle à manger pour nous, Kiran et Aakash l'utiliseront pour dormir. Puis ils montent les deux tentes igloo pour nous dans laquelle ils installent nos matelas qui font bien 5 cm d'épaisseur.

Je m'interrogeais sur les toilettes, une tente haute est installée un peu en retrait, un trou long y est creusé, la petite pelle reste sur place pour couvrir de terre nos déjections. Voilà qui est fort pratique. 

Pendant que le repas se prépare, un chai et de l'eau chaude nous sont proposés, nous sommes bien installé dans notre salle à manger où nous jouons au tarot en attendant. 

Nous avons un beau coucher de soleil qui enflamme le ciel en rose au dessus des montagnes, c'est magnifique.

Bien arrivés, il faut vider le camion, la vaisselle est rangée. Nos bivouacs se font toujours près d’un point d’eau
Bien arrivés, il faut vider le camion, la vaisselle est rangée. Nos bivouacs se font toujours près d’un point d’eau
Bien arrivés, il faut vider le camion, la vaisselle est rangée. Nos bivouacs se font toujours près d’un point d’eau

Bien arrivés, il faut vider le camion, la vaisselle est rangée. Nos bivouacs se font toujours près d’un point d’eau

La tente cuisine domaine de Kalo. Coucher de soleil sur la montagne. L’eau précieuse est récupérée dans la rivière, bouillie pour nous.La tente cuisine domaine de Kalo. Coucher de soleil sur la montagne. L’eau précieuse est récupérée dans la rivière, bouillie pour nous.
La tente cuisine domaine de Kalo. Coucher de soleil sur la montagne. L’eau précieuse est récupérée dans la rivière, bouillie pour nous.La tente cuisine domaine de Kalo. Coucher de soleil sur la montagne. L’eau précieuse est récupérée dans la rivière, bouillie pour nous.

La tente cuisine domaine de Kalo. Coucher de soleil sur la montagne. L’eau précieuse est récupérée dans la rivière, bouillie pour nous.

Le repas est une vraie bonne surprise, nous avons un dahl de lentilles, du riz blanc, une assiette de crudités et des épinards avec du fromage. Le tout est plutôt épicé mais le riz blanc permet d'apaiser le feu. Il y a des chapati (le pain local).

Nous finissons avec une note sucrée.

Tout s'annonce merveilleusement bien.

Soirée tarot puis repas copieux terminé par un gâteau sucré le tout cuisiné sur place par Kalo.
Soirée tarot puis repas copieux terminé par un gâteau sucré le tout cuisiné sur place par Kalo.
Soirée tarot puis repas copieux terminé par un gâteau sucré le tout cuisiné sur place par Kalo.

Soirée tarot puis repas copieux terminé par un gâteau sucré le tout cuisiné sur place par Kalo.

Commenter cet article